Fondation de la SQHA

La raison d’être pour la campagne majeure de financement de

la Fondation de la Société québécoise d’hypertension artérielle (SQHA)

PASSION

PRESSION

La pression artérielle, comme la tension électrique, ne se voit pas. Pourtant, l’une et l’autre existent et peuvent être dévastatrices.

Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme l’hypertension la « tueuse silencieuse ».

Bien qu’elle ne s’accompagne généralement d’aucun symptôme, elle est en partie responsable de près de 30 % des décès au Canada.

Contribuer à prévenir et maîtriser l’hypertension artérielle à tous les stades de la vie.

Aujourd’hui, la Fondation de la SQHA tend la main à ses partenaires institutionnels et à sa communauté pour l’aider à réunir le 1,5 million de dollars, soit 300 000 $ par année pendant 5 ans, qui lui permettra de réaliser ses objectifs essentiels de prévention, de dépistage et d’amélioration de la maîtrise de l’hypertension.

Préserver

Améliorer

Sa

Santé

Investir pour l’avenir

Opter pour une

Nouvelle et longue vie

P

PRENEZ LE POULS DE VOTRE VIE : chaque battement compte

R

RÉAGISSEZ IMMÉDIATEMENT : cette maladie est sournoise

E

ÉVITEZ LA PROCRASTINATION :
les complications sont réelles

S

SOYEZ VIGILANTS :
méfiez-vous du tueur silencieux qui rôde

S

SAUVEGARDEZ VOTRE CAPITAL SANTÉ :
mesurez les chiffres de votre pression

I

INCULQUEZ DE BONNES HABITUDES
de vie à votre quotidien

O

OPTEZ POUR UNE meilleure santé
cardiovasculaire

N

NE LAISSEZ PAS VOTRE SANTÉ aux mains d’une pression élevée

Prévention - Traitement - Formation - Information - Recherche

La Société québécoise d’hypertension artérielle (SQHA) s’emploie depuis plus de 30 ans à faire avancer les connaissances dans le domaine de l’hypertension afin d’aider les professionnels de la santé, les patients et le grand public à prévenir et maîtriser la maladie. Devant la complexité grandissante de l’hypertension artérielle et l’augmentation de sa prévalence à tous les âges, la SQHA amorce aujourd’hui une campagne de financement visant à soutenir ses activités de formation, d’information, de recherche et de développement.
L’hypertension artérielle affecte globalement 20 % de la population québécoise et plus de 50 % des personnes âgées de 60 ans et plus.

Une société savante au service des Québécois.es… et de toute la francophonie

Fondée en 1992, la SQHA regroupe plus de 500 professionnels de la santé, chercheurs et partenaires engagés dans la lutte contre l’hypertension et ses facteurs de risque associés. Elle contribue à la recherche, au transfert des connaissances auprès des professionnels de la santé, des patients et du grand public, et à l’établissement des politiques de santé en matière d’hypertension au Québec, afin d’assurer l’excellence des soins.

À titre d’organisme de référence, le rayonnement de la SQHA dépasse largement les frontières du Québec.

Son site web attire les professionnels de la santé et le grand public de toute la francophonie à la recherche de renseignements fondés sur des données probantes et scientifiques. Ainsi, la SQHA sert de garde-fou à la prolifération d’informations erronées diffusées sur les médias sociaux.

La SQHA : unique dans sa spécificité

La complexité grandissante de l’hypertension artérielle, diagnostiquée non seulement chez les adultes et les personnes âgées, mais également chez les enfants, les adolescents, les femmes enceintes et en post-partum, nécessite une mise à jour constante des connaissances scientifiques.

À ce titre, la SQHA est le seul organisme dédié exclusivement à la prévention et à la maîtrise de l’hypertension artérielle à tous les stades de la vie.
Au fil des ans

La SQHA a notamment :

Octroyé plus de 1, 8 million de dollars en bourses ou prix

à des étudiants et de jeunes chercheurs prometteurs

Offert un programme complet de formation en ligne

aux professionnels de la santé de première ligne

Publié, dans les deux langues, plus de 60 000 guides thérapeutiques

pour la prise en charge des patients ainsi que plus de 800 000 dépliants et outils pour les patients et le grand public

Renverser une tendance consternante

Pour la première fois en 20 ans, la proportion de traitement de l’hypertension artérielle a diminué de 60 % et la proportion de sa maîtrise a, elle, diminué de 75 %. Ce sont les femmes qui souffrent le plus de cette détérioration. L’hypertension est le principal facteur de risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Elle est également un facteur de risque important d’événements coronariens tels que les infarctus du myocarde (crises cardiaques), d’insuffisance cardiaque et de maladies des artères des membres.

Il est crucial de donner des munitions à la SQHA pour stopper cette tueuse silencieuse.
Grâce à sa campagne majeure de financement, la Fondation de la SQHA vise à pérenniser ses efforts et à stimuler le dépistage, l’information et la formation.